Potsdam-Berlin

Ce qui est amusant quand tu te rends de Potsdam a Berlin, c’est que les chances sont assez eleves que la premiere pancarte t’annoncant que tu es a Berlin soit seulement apres deux ou trois kilometres. Mais il te reste probablement 20 km a parcourir. Peut-etre meme 30.

Je suis a Berlin depuis samedi.

Et des fois je joue a la touriste. Des fois, non.
J’essaie de me la jouer local. Il n’y a que moi pour le croire.


Magdeburg-Brandenburg an der Havel & Brandenburg an der Havel-Potsdam

Magdeburg-Brandenburg an der Havel
Je dois commencer par dire que Magdeburg est vraiment une jolie et interessante ville.
Pour la premiere moitie de mon trajet (40km), j´ai suivi une piste cyclable nationale (la Elberadweg, Elbe etant une riviere) et tout allait bien et tout etait beau. Malgre le vent hyper fort, les nuages qui s´accumulaient, les vaches couchees et les hirondelles qui volaient bas. Meme pas de pluie!

Brandenburg an der Havel-Potsdam
J´aurais pu faire ces meme-pas-40km les doigts dans le nez. Mais j´ai encore un peu de dignite.


Hannover-Wolfsburg & Wolfsburg-Magdeburg

Hannover-Wolfsburg
Je m’attendais a une journee plutot monotone malgre les 80km a faire, je voulais suivre un canal pendant tout le long. Mais, je l’ai perdu a un certain moment en passant dans une ville et j’ai pris un autre chemin qui s’est avere un peu plus divertissant. Le soleil me tapa sur la tete toute la journee resultant en de droles de coup de soleil.
J’ai fini par acheter de la creme solaire le lendemain.

Wolfsburg-Magdeburg
Depuis que j’ai pris la direction est, il fait super beau et chaud et soleil et je crois que je vais etre plus bronze cote droit que cote gauche.
Une autre journee de 80 km. Et une autre journee a modifier mes decisions precedentes concernant mon itineraire. Oh, des villages, oh, le canal, oh, la grande route, oh, la piste cyclable dans le bois. Bref, bien agreable.


Obberlübbe-Hannover

Les 80 km separant Obberlübbe d’Hannover se sont tres bien passes. Rien de majeur, ni meme de mineur, en fait. Une agreable journee. Et la premiere ou il faisait vraiment chaud. La chaleur s’installe en Allemagne.

Ma premiere soiree a Hannover, j’ai ete joue a la petanque. Et je me suis averee pas trop mal.


Münster-Bielefeld& Bielefeld-Obberlübbe(Hille)

Münster-Bielefeld
Entre 85 et 90 km. Mais sur le plat presque toute la journee, sauf a la toute fin de la journee car Bielefeld est de l’autre cote d’une colline. Mais rien de bien bien impressionnant. Sinon, chemins ruraux, champs, tres agreable. Le seul detail chiant de la journee:vent contre moi. A tout moment. Je n’ai eu aucun repit. Aucun.

Bielefeld-Obberlübbe
Okay, premierement, Obberlübbe est un village a 15 km a l’ouest de Minden.Quelle belle journee! Un peu court, autour de 50 km, mais avec juste assez de pentes pour que ce soit interessant. Du soleil, de la chaleur, de la pluie au moment ou je suis arrivee, mais en ce moment le ciel est bleu et ca devrait etre super pour visiter Minden demain.


Dortmund-Münster

Une petite journee tranquille de 60 km avec juste assez de pentes pour briser la monotonie. Bon, ce n’etait pas vraiment monotone car:pluie, vent, soleil et on repete. Mouais, une vraie journee de printemps.

Et ca m’a pris, quoi, deux heures me rendre de Dortmund a Lünen alors que ce n’est meme pas 15 km. J’ai genre perdu la piste cyclable, ou je ne sais trop. Je dois avoir manquer un virage. Mais rien de dramatique. Et de toute facon, c’est presque bien, comme ca j’ai pedale un peu plus longtemps, sinon je serais arrivee vraiment beaucoup trop tot a Münster.

Münster, la ville la plus  »bike-friendly » d’Allemagne. Avec plus de 500 000 velos. Une moyenne de deux par habitant(!). Et une ville etudiante. Ye!


Köln-Dortmund

Ouf. J’ai rarement ete aussi heureuse d’arriver a quelque part.

Beaucoup de kilometres. Beaucoup de pentes. Beaucoup de ‘crisse, c’est par ou je suis supposee aller?’.
Pas facile, pas facile. Et long. J’ai ete sur mon velo pendant onze heures. J’en pouvais plus. J’etais certaine que mes genous allaient comploter pour me tuer durant la nuit. Mais apparemment, ils m’ont pardonne. Tant mieux pour moi!

Dortmund m’a surprise. C’est beaucoup plus joli que je m’y attendais. C’est une ville post-industriel qui a vraiment reussi a se reinventer (il faut probablement dire merci a l’universite).
Quand j’y suis arrivee, dimanche, la ville etait rempli de gens vetu de jaune fetant la victoire de leur equipe de soccer. C’etait assez fou, et difficile de se deplacer.

Aujourd’hui, je suis allee au Dortmunder U, qui est une ancienne brasserie maintenant reconverti en centre des arts. Il y avait trois differentes expositions. Tous tres interessantes (art moderne).

Puis, ensuite, au Steinwache, qui est une ancienne prison qui a beaucoup servi aux Nazis. Malheureusement.

Et j’aurais pu visiter des musees relatant l’histoire des anciennes mines et des industries d’acier, mais pas le temps! Dommage. J’aurais jamais penser que deux jours n’etaient pas suffisant pour visiter Dortmund..